Voiture Volante pour 2017 ? Airbus en phase de Test

Non, ce n’est pas de la science-fiction mais bien la réalité ! Le constructeur aéronautique Airbus va lancer les premières voitures volantes au Monde !

Voitures volantes : Un prototype fin 2017

Vous ne rêvez pas, bien que cela puisse paraître sortir tout droit d’un film d’Harry Potter. Airbus est bien la première entreprise à avoir eu l’idée de créer une voiture volante. Mais ce n’est pas tout, la firme souhaite créer un réseau de taxis volants autonomes.

Tom Enders, le PDG d’Airbus a déclaré : « Nous sommes dans une phase d’expérimentation, nous prenons ce développement très au sérieux« . Si tout se passe bien, l’entreprise espère même pouvoir commercialiser ses voitures volantes d’ici 2020. Attachez vos ceintures!

Un Monoplace Volant

En effet il existera donc 2 types de voitures : le « monoplace » issu du Projet Vahana qui pourrait voir le jour dans moins de 10 ans. En effet, comme son nom l’indique, il ne pourra transporter qu’une seule personne. Son atterrissage se fera de la même manière qu’un hélicoptère, c’est-à-dire à la verticale.

Un Taxi Volant

Nous aurons aussi le taxi baptisé « City Airbus ». Airbus espère que son prototype sera opérationnel en fin d’année 2017. Vous l’aurez compris, si l’entreprise va aussi vite c’est qu’elle veut être la première sur le coup ! Au risque de se faire voler son idée par d’autres compagnies qui ont d’ailleurs déjà commencé leurs propres prototypes.

Airbus-Voiture-Volante-Prototype-Vahana

City Airbus : Voler pour éviter les Embouteillages

Selon Airbus, 60% de la population sera urbaine en 2030, soit une augmentation de 10% par rapport à nos jours. Vous imaginez donc le nombre de voitures en circulation ? Impossible de laisser cette idée traverser la tête de nos ingénieurs. Pour pallier aux embouteillages et ainsi rétablir un trafic urbain fluide, la voiture volante semble parfaite ! De surcroît, elle sera beaucoup plus rapide. Fini les excuses des bouchons dans le périphérique, surtout quand on vit dans des grandes villes comme Paris, Lyon, Marseille, Lille,…

Voitures Volantes : et la Loi dans tout ça ?

Ces drones géants ne seront pas de toute simplicité à commercialiser sur le marché. En effet, le problème réside dans la législation concernant le survol. Il est déjà interdit de survoler de nombreuses zones avec un drone alors qu’en sera-t-il avec une voiture volante ? Cela laisse à réfléchir… Aussi cela risque de se compliquer au niveau de la réglementation. Airbus a-t-il pensé aux éventuelles collisions qui pourraient se produire ? Oui, on peut supposer que cette conduite ne sera pas sans danger et que de nombreux accidents pourraient survenir. La compagnie travaille encore à trouver des solutions pour pallier à ces problèmes.