Comment devenir pilote de ligne

pilote-de-ligne

Être pilote de ligne est le couronnement d’une longue carrière débutant en tant que copilote puis pilote sur les courts et moyens courriers dans les petites compagnies. Au fur et à mesure qu’on acquiert des expériences, on progresse dans la hiérarchie de la petite ligne régionale pour finir copilote d’une grande ligne dès qu’il y a une embauche. Et une fois qu’on a totalisé un nombre important d’heures de vol, il y a de la chance de devenir commandant de bord. Cela fait souvent rêver les jeunes sortants de l’ENAC car l’accès à cette profession n’est pas facile et le recrutement se fait rare. Le point sur le métier de pilote de ligne.

Les formations disponibles pour pouvoir exercer ce métier

Pour devenir pilote, il faut suivre des études, ou plutôt des cours, passer un test médical et réussir à des examens. Il n’est pas obligatoire d’être calé en mathématiques supérieures sauf si on vise le concours de l’ENAC (Ecole Nationale de l’Aviation Civile). Il y existe le concours pour les bacheliers, celui destiné aux étudiants ayant un bac+2 série scientifique, et le concours à l’intention de ceux qui possèdent une licence de pilote professionnel et de l’ATPL. Mais à noter que dans cet établissement, les places sont limitées par le ministère de transports selon la demande du marché à une trentaine environ.

Après le baccalauréat, il est également possible d’intégrer des écoles privées avec deux types de possibilités. Le jeune candidat peut opter pour la filière payante d’un coût de quelque 80 000 à 120 000 euros euros pour la formation complète. La formation inclue un stage de 36 mois qui comprend les premières heures de vol jusqu’à l’obtention de la licence de pilote de ligne. Un autre cursus propose également la formation pour piloter un bimoteur puis un équipage. Après avoir décroché cette licence, il faut également détenir une QT ou qualification type, qui est en quelque sorte un permis de piloter l’avion selon les caractéristiques de l’engin. Et c’est ce qui est coûteux car les compagnies qui aident au financement de l’obtention de ce permis se comptent au nombre de doigts.

Enfin, l’autre possibilité c’est l’intégration en tant que pilote dans l’armée. Le candidat doit être âgé entre 17 à 22 ans et avoir le bac. Il suivra de formation en pilotage d’avion de chasse, de fret ou de transport ou de l’hélicoptère.

devenir-pilote-de-ligne

Les qualités requises à un pilote de ligne

D’abord, le pilote de ligne est responsable de la sécurité des voyageurs et du transport de la marchandise. En faisant la préparation du vol, il fait le calcul de kérosène nécessaire à son vol, regarde les conditions de vol et la météo, contrôle l’ordinateur de bord et garde une connexion permanente avec les centres de contrôle au sol. Il doit aussi maîtriser les pratiques d’urgences et de secours. Dans cette optique, il doit parler l’anglais couramment, avoir une rigueur et une maîtrise de soi. A part cela, la maturité, le sens de travail en équipe, une bonne endurance physique et nerveuse ainsi que l’humilité sont les autres qualités indispensables à un pilote de ligne.